Un partenariat transforme les chaînes d’approvisionnement du marché secondaire de l’aérospatiale grâce à l’impression 3D

Cette photo montre Peter Leys, président exécutif de Materialise, avec le PDG du promoteur Andrew Todhunter, le vice-président du promoteur Erik Krol et le directeur du développement commercial de Materialise Aerospace Rico Engelman lors de la signature de l'accord chez MRO Europe.

impression en 3D Un partenariat transforme les chaînes d’approvisionnement du marché secondaire de l’aérospatiale grâce à l’impression 3D

Rédactrice : Nicole Kareta

Materialise et le promoteur ont annoncé un partenariat qui rehaussera le profil de l’impression 3D dans les chaînes d’approvisionnement du marché secondaire de l’aérospatiale. Le promoteur, dont le siège est à Brea, en Californie, est un distributeur indépendant de pièces d’avion. Materialise, dont le siège est à Louvain, en Belgique, est un spécialiste mondial des solutions d’impression 3D.

Sociétés liées

Cette photo montre Peter Leys, président exécutif de Materialise, avec le PDG du promoteur Andrew Todhunter, le vice-président du promoteur Erik Krol et le directeur du développement commercial de Materialise Aerospace Rico Engelman lors de la signature de l'accord chez MRO Europe.
Cette photo montre Peter Leys, président exécutif de Materialise, avec le PDG du promoteur Andrew Todhunter, le vice-président du promoteur Erik Krol et le directeur du développement commercial de Materialise Aerospace Rico Engelman lors de la signature de l’accord chez MRO Europe.

(Source : Matérialiser)

Le proposant fournit des services de distribution traditionnels aux compagnies aériennes, aux MRO et aux OEM, ainsi que des solutions innovantes de gestion des stocks. L’entreprise expédie 54 millions de pièces par an à plus de 6 000 clients de l’aérospatiale dans plus de 100 pays. La majorité des pièces sont destinées au marché secondaire, avec des applications couvrant les intérieurs de cabine, les moteurs, la cellule et les cockpits.

Dans l’accord signé chez MRO Europe à Amsterdam, Materialise et le promoteur ont entrepris d’explorer les moyens d’aider les équipementiers de l’aérospatiale à accéder aux avantages de l’impression 3D, en envisageant à terme une chaîne d’approvisionnement numérique permettant une fabrication à la demande. Alors que l’impression 3D était jusqu’à présent le domaine des services d’ingénierie spécialisés dans les entreprises aérospatiales, ce développement l’amènera dans le domaine des achats et rendra ainsi de plus en plus accessible aux MRO le sourcing de pièces imprimées en 3D.

De la coulée sous pression pour la production de masse à la production individuelle avec fabrication additive.  Tout ce que vous devez savoir sur l'utilisation de l'impression 3D.

Bart Van der Schueren, CTO de Materialise, a commenté : « Les solutions ouvertes et une approche collaborative ont toujours été cruciales pour Materialise. Aujourd’hui, nous sommes ravis de combiner nos capacités en tant qu’organisation de production certifiée EASA 21.G avec la portée et la position centrale du promoteur dans la chaîne d’approvisionnement aérospatiale. Cela amène la technologie d’impression 3D dans la zone de confort des chaînes d’approvisionnement bien établies de l’industrie aérospatiale.

Avec ce partenariat, Materialise et le promoteur cherchent à s’associer avec des équipementiers et des fournisseurs de l’aérospatiale pour offrir aux compagnies aériennes et aux MRO une solution à guichet unique pour les pièces de rechange où l’impression 3D est associée à d’autres technologies de fabrication.

Couverture du livre blanc : SLM

Andrew Todhunter, PDG du promoteur : « L’impression 3D représente une opportunité d’aider nos partenaires OEM et fournisseurs à devenir plus efficaces dans leurs chaînes d’approvisionnement et complète notre modèle de distribution de stockage. La production de pièces personnalisées ou de petites séries de production via la fabrication additive nous donne la possibilité de nous approvisionner à la demande, de manière durable, et d’éviter des quantités minimales de commande élevées. Nos clients obtiennent ce dont ils ont besoin, quand ils en ont besoin, et les équipementiers évitent les coûts et les risques liés à la fabrication de ces pièces.

Materialise fabrique 700 séries de pièces par an pour divers clients de l’aérospatiale, des principaux OEM aux MRO et aux fournisseurs. Cela comprend environ 26 000 pièces par an pour le seul système Airbus A350. Materialise est également actuellement le seul fournisseur à proposer des services de fabrication dans deux technologies d’impression 3D approuvées par Airbus pour les pièces prêtes au vol, depuis qu’il est devenu le premier fabricant d’Airbus pour le Technologie de frittage laser sélectif (SLS) en mai de cette année.

(Référence : 47806525)