RUSAL ouvre une nouvelle fonderie d’aluminium à faible teneur en carbone à Taishet

Environ un quart de la production desservira le marché intérieur russe.

Industrie de l’aluminium RUSAL ouvre une nouvelle fonderie d’aluminium à faible teneur en carbone à Taishet

De Nicole Kareta

RUSAL ouvre la première phase de l’usine de production d’aluminium à faible teneur en carbone la plus avancée au monde à Taishet, en Sibérie, démontrant une fois de plus l’engagement de RUSAL à décarboniser ses opérations et ses chaînes de produits de consommation. Les vérifications et tests pré-opérationnels ont commencé le 17 décembre 2021.

Sociétés liées

Environ un quart de la production desservira le marché intérieur russe.
Environ un quart de la production desservira le marché intérieur russe.

La fonderie à la pointe de la technologie est l’une des plus vertes au monde, fonctionnant à l’énergie propre des centrales hydroélectriques de Sibérie, qui, combinées à des équipements modernes d’épuration des gaz et à un système de circulation d’eau fermé, ont un faible impact sur l’environnement. . CO complet2 sera l’une des plus faibles de l’industrie.

TaAZ est la troisième fonderie d’aluminium à faible émission de carbone à être construite par RUSAL, avec un coût global de plus de 1,69 milliard de dollars, créant plus de 1 000 emplois locaux. Une fois pleinement opérationnelle, la fonderie devrait produire 428 500 tonnes d’aluminium à faible teneur en carbone par an au cours de sa première phase et jouera un rôle essentiel dans le développement social et économique global de la ville, RUSAL s’engageant pleinement à soutenir les communautés locales.

Durabilité – Vague verte

Les ventes d’aluminium à faible teneur en carbone produit à Taishet seront axées sur les segments de l’extrusion et des produits laminés, contribuant ainsi à répondre à la forte demande d’aluminium à faible teneur en carbone dans le monde. Environ un quart de la production desservira le marché intérieur russe.

Le 17 décembre, une cérémonie a eu lieu à Taishet pour marquer l’ouverture de l’usine, en présence du représentant du Président de la Fédération de Russie dans le district fédéral de Sibérie Anatoly Seryshev, du vice-Premier ministre de la Fédération de Russie Victoria Abramchenko, du gouverneur de la Région d’Irkoutsk Igor Kobzev et le directeur général de RUSAL Evgenii Nikitin.

Bernard Zonneveld, président du conseil d’administration de RUSAL, a déclaré : « L’ouverture de notre nouvelle fonderie d’aluminium à faible teneur en carbone à Taishet est une étape importante dans le cheminement de RUSAL vers la décarbonisation alors que nous cherchons à fournir au monde de l’aluminium à faible teneur en carbone. Notre l’aluminium aura l’une des empreintes carbone les plus faibles de l’industrie, contribuant à renforcer davantage nos liens avec les clients qui mènent la révolution verte. Notre fonderie à Taishet contribuera à répondre à la forte demande mondiale d’aluminium à faible teneur en carbone.

Passer à la vitesse supérieure vers une industrie du moulage sous pression plus durable : Participez à la discussion le 5.10.20221.

Le directeur général de RUSAL, Evgenii Nikitin, a déclaré : « Tout au long de la construction de la fonderie d’aluminium de Taishet, les technologies les plus modernes et les plus respectueuses de l’environnement qui existent dans l’industrie mondiale de l’aluminium ont été utilisées, avec des processus technologiques presque 100 % automatisés. Nous prévoyons de reproduire ce modèle en construisant de nouvelles usines de production d’aluminium à faible émission de carbone sur le site des installations de Bratsk, Shelekhov, Krasnoyarsk et Novokuznetsk, dans le cadre de notre modernisation durable, nous rapprochant ainsi de notre objectif Net Zero en 2050. »

Le projet a été financé avec le capital propre de RUSAL, ainsi qu’un prêt syndiqué de VTB (30 milliards de roubles) et de Gazprombank (15 milliards de roubles).

(Référence : 47915891)