Quels sont les différents réticules en métrologie ?

Quels sont les différents réticules en métrologie ?

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un réticule ? Un réticule est un graticule qui transforme le microscope en un appareil de mesure en métrologie. Sur l’oculaire du microscope, il y a les lignes de référence graduées qui sont gravées pour prendre des mesures, ce sont les réticules. Dans cet article, nous allons discuter des différents réticules avec des diagrammes schématiques.

Il existe différents types de réticules utilisés dans le microscope pour prendre des mesures précises des caractéristiques des pièces de la machine. Voici les quatre principaux types de réticules utilisés en métrologie.

différents réticules en métrologie
Figure : Types de réticules (Type A, B, C, D)

Type A

Le type de réticule le plus courant est le type A, mais il n’offre pas une grande précision. Dans ce réticule de type A, l’épaisseur du fil croisé (la ligne de référence) varie généralement de 1 à 5 m. Ceci est généralement utilisé pour les microscopes qui ont un grossissement de 5× pour l’objectif et de 10× pour l’oculaire.

Type B

Dans le réticule de type B, les lignes de référence (fils croisés) se présentent sous la forme de lignes brisées, comme le montre la figure ci-dessus. C’est très utile lorsque la ligne de la fonction de mesure est. beaucoup plus étroit que la ligne de référence sur l’oculaire.

Type C

Pour une mesure précise le long d’une échelle, le réticule de type C est pratique. Lignes parallèles espacées légèrement plus larges que les lignes d’échelle comme indiqué sur la figure ci-dessus, ce qui permet d’effectuer des réglages précis. Dans ce cas, l’œil fait la moyenne de toute légère irrégularité des bords des lignes d’échelle lorsqu’il est vu dans les espaces clairs le long de chaque côté. Ceci est connu comme réticule bifilaire.

Type D

Le réticule de type D offre la plus haute précision de lecture parmi les autres types de réticule. Il est préféré dans les mesures impliquant un degré élevé de précision comme les travaux de photogravure. Les fils croisés (lignes de référence) sont à 30° l’un de l’autre. L’œil a la capacité de juger de la symétrie des quatre espaces créés entre les fils croisés et de positionner le centre à l’endroit précis pour prendre des lectures.

Conclusion

Ces réticules ont d’énormes applications en métrologie. De nombreux instruments de mesure optique peuvent atteindre une grande précision à l’aide de réticules. Faites-nous savoir ce que vous pensez dans la section commentaire ci-dessous.