Inspection des engrenages d’entraînement électrique et analyse du bruit |

Inspection des engrenages d'entraînement électrique et analyse du bruit |

Gleason 260GX. Toutes les photos sont une gracieuseté de Gleason.

Gleason propose une technologie qui répond aux applications d’e-mobilité tout en modifier la chaîne de processus de fabrication existante.

Dans la fabrication d’engrenages conventionnels, le contrôle qualité est effectué de manière aléatoire, avec seulement quelques pièces réellement inspectées. Cela est principalement dû aux temps de mesure nettement plus longs par rapport au temps de production réel et à la capacité de mesure globale limitée pour faire face aux exigences d’inspection accrues. Afin de garantir la fiabilité du processus, des statistiques sont plutôt utilisées pour valider le processus, ce qui entraîne une réduction significative de la tolérance de fabrication par rapport à la tolérance de dessin. De plus, l’augmentation constante des exigences de densité de puissance et l’importance croissante d’un excellent comportement sonore des transmissions, en particulier dans les nouveaux concepts de transmission électrique, ont entraîné des tolérances très strictes. S’appuyer sur une évaluation statistique rend la production de tels engins plus difficile et plus coûteuse.

Un nouveau concept d’inspection développé par Gleason, appelé GRSL (Gear Rolling System with Integrated Laser Scanning) comprend une combinaison d’essais de roulis à double flanc et de balayage laser. Grâce à cette approche entièrement nouvelle, l’inspection peut désormais être effectuée sans augmenter le temps requis pour l’opération de finition dure. En conséquence, l’inspection à 100 % en cours de processus de toutes les dents est devenue une réalité, éliminant le besoin d’une évaluation statistique du processus.

Le balayage laser fournit des volumes de données complets au-delà des caractéristiques standard des engrenages telles que le profil, le pas, le pas, le faux-rond et la taille. La compréhension du profil et de l’avance de toutes les dents permet d’effectuer une « analyse avancée de l’ondulation » résultant en une analyse de l’ordre de la topographie de l’engrenage, y compris les amplitudes correspondantes. Désormais, des problèmes de bruit potentiels tels que les « commandes fantômes » peuvent être détectés, qui ne sont pas liés aux harmoniques de maillage de l’engrenage et sont généralement causés par de petites irrégularités créées au cours du processus de fabrication ou des machines de production impliquées. Les ordres fantômes peuvent causer des problèmes lorsqu’ils dépassent des amplitudes spécifiques.

Grâce à l’analyse avancée de l’ondulation et à la possibilité d’inspecter jusqu’à 100 % des engrenages, il est possible de trier les pièces critiques avant qu’elles ne soient assemblées dans la boîte de vitesses.

Ce concept d’inspection est disponible en tant que machine autonome avec automatisation autonome ou adaptée pour une intégration simple dans les lignes de production existantes, enfin Gleason propose un système entièrement intégré comprenant la dernière rectifieuse de meules filetées Genesis 200GX et un système d’automatisation rapide et flexible, créant le HFC (Hard Finishing Cell) qui dispose d’un système de correction automatisé en boucle fermée pour maintenir la production d’engrenages dans les tolérances les plus strictes – à tout moment. Par rapport au processus de mesure conventionnel, l’inspection en cours de processus et la correction en boucle fermée garantissent une qualité optimale en une fraction de temps. Avec jusqu’à 100 % de contrôle de la qualité, l’évaluation statistique peut être éliminée du processus de fabrication, ce qui se traduit par une conformité stricte avec les tolérances demandées selon les dessins originaux.

www.gleason.com