Flux de travail transparent du tomodensitogramme à l’analyse statistique

La solution offre des options pour exporter des représentations 3D de composants ou de caractéristiques mesurées vers le logiciel Q-DAS.

Mesure 3D Flux de travail transparent du tomodensitogramme à l’analyse statistique

Editeur : Isabelle Page

Volume Graphics étend l’export des données vers le logiciel de statistiques Q-DAS qs-STAT à partir de son logiciel de contrôle non destructif basé sur la tomodensitométrie industrielle.

Sociétés liées

La solution offre des options pour exporter des représentations 3D de composants ou de caractéristiques mesurées vers le logiciel Q-DAS.
La solution offre des options pour exporter des représentations 3D de composants ou de caractéristiques mesurées vers le logiciel Q-DAS.

(Source : Graphiques de volume)

Cette coopération étroite entre Volume Graphics et Q-DAS, qui sont désormais unis sous le toit d’Hexagon, l’un des principaux fournisseurs mondiaux de capteurs, de logiciels et de solutions autonomes, fait passer l’automatisation à un niveau supérieur : les évaluations statistiques peuvent désormais être pleinement intégrées dans le flux de travail .

Couverture du livre blanc : ETMM-Online

Analyse statistique de la qualité de ses composants

De nombreux utilisateurs souhaitent analyser statistiquement les données de qualité de leurs composants. Surtout pour les applications automatisées, il s’agit souvent d’une exigence de base. Les solutions Q-DAS, telles que le package Q-DAS qs-STAT, sont considérées comme la norme de facto pour l’analyse statistique. Volume Graphics avait déjà implémenté une option d’exportation de données vers le logiciel Q-DAS dans la version 3.3 de VGSTUDIO MAX. Mais maintenant, dans le cadre de Hexagon Manufacturing Intelligence, Volume Graphics et Q-DAS travaillent à rendre l’échange de données entre la tomodensitométrie et les statistiques encore plus étroit.

Le système de métrologie dimensionnelle MetraSCAN BLACK a été développé pour mesurer des pièces et des assemblages complexes provenant d'un éventail d'industries et de processus de fabrication.

Représentations 3D des composants

Un premier résultat de cette collaboration est la possibilité d’exporter également des représentations 3D de composants ou de caractéristiques mesurées vers le logiciel Q-DAS. Cette option sera introduite avec la version 3.4.3 de VGSTUDIO MAX, VGMETROLOGY et VGinLINE. En pratique, l’utilisateur coche simplement la case correspondante dans le masque d’exportation.

Le logiciel ajoute ensuite l’image de pièce correspondante aux données à exporter. Les utilisateurs peuvent rendre leurs rapports, qu’ils définissent et accèdent avec Q-DAS qs-STAT, par exemple, encore plus transparents. Ils peuvent immédiatement voir quelle série de mesures appartient à quel détail (voir image).

Le SPECTROGREEN est idéal pour les analyses de routine dans les secteurs de l'environnement, de l'agriculture, de la protection des consommateurs, de la pharmacie, de la chimie/pétrochimie et de l'alimentation.

Viser des flux de travail transparents et entièrement automatisés

« Actuellement, l’exportation de représentations de composants 3D à partir de notre module de mesure de coordonnées est possible, c’est-à-dire en relation avec des données de mesure », explique Johannes Knopp, chef de produit Automation & Inline chez Volume Graphics. « Mais cela ne s’arrête pas là. Notre service de développement travaille déjà à l’inclusion de résultats supplémentaires de la gamme d’analyses de matériaux basées sur la valeur grise, telles que les analyses de défauts, dans les fonctions d’exportation. L’objectif est de réaliser un système transparent et entièrement automatisé flux de travail pour toutes les données de qualité CT. »

Suivez-nous sur LinkedIn

Avez-vous aimé lire cet article ? Alors suivez-nous sur LinkedIn et restez au courant des publications quotidiennes sur les derniers développements sur les marchés, les technologies et les industries.

Suivez-nous ici !

(Réf : 47535136)